EEB1 : Rencontre avec M. Roesen, directeur-adjoint du secondaire

Monsieur Lars Roesen a pris ses nouvelles fonctions de directeur-adjoint du secondaire à l’Ecole de Bruxelles 1 en septembre 2016. Rencontre pour mieux le connaître.

 

Pourquoi avez-vous choisi de devenir directeur ?

J’ai vu qu’il y avait un poste vacant à l’Ecole européenne de Bruxelles 1, j’ai lu la description et ça m’a beaucoup intéressé parce que c’est un environnement multiculturel et multilingue avec des élèves de tous les pays de l’Europe. Mais c’est aussi parce que j’aimerais contribuer, grâce aux compétences que j’ai acquises au cours de ma carrière, au développement de ce bel établissement.

 

Quelles études avez-vous faites après le bac et quels métiers avez-vous exercés avant de venir à Bruxelles ?

J’ai fait des études de philologie, c’est-à-dire l’étude des langues classiques. Après 8 ans d’enseignement, j’ai choisi l’histoire comme matière supplémentaire ; c’est ça mon truc. Ensuite, j’ai également enseigné le latin, le grec ancien et l’histoire. Puis j’ai eu l’occasion de devenir directeur-adjoint en plus.

 

Quelles ont été vos premières impressions concernant notre école ?

Ma première impression a été que l’école était immense par rapport à mon ancien établissement qui ne contenait que 400 élèves, et aussi que tout le monde ici est très gentil et sourit. Je trouve qu’il y a une très bonne atmosphère ici.

 

Pouvez-vous nous décrire la journée type d’un directeur-adjoint ?

Non, il n’y a pas vraiment de journée type parce que les choses bougent tout le temps. Et c’est ce qui est très intéressant ici, c’est qu’aucune journée ne ressemble à une autre, tout est très varié. Bien sûr, il y a des choses qui sont constantes car je reçois beaucoup d’emails (une centaine par jour environ), auxquels je dois répondre, ou que je dois transférer à d’autres personnes pour qu’elles s’en occupent. Il y a toutes les réunions qui sont déjà fixées dans mon calendrier et des personnes qui viennent à l’improviste pour me voir.

 

Quelles sont vos ambitions pour notre école ?

On ne peut pas dire que j’aie des ambitions personnelles car je travaille dans une équipe, la Direction, et je ne peux pas décider tout seul. Toutes les décisions sont ainsi prises en concertation et en accord avec Mme Ruiz Esturla (ndlr la Directrice de l’école) et les autres membres de la Direction. Mais j’aimerais bien que l’école reste une école performante dans la formation de nos élèves, parce que je crois vraiment que c’est son point fort. Il s’agira aussi de continuer à développer la question de la différenciation pédagogique et celle de l’harmonisation des sections.

 

Que préférez-vous dans votre métier ?

J’aimais beaucoup enseigner et c’est ce qui me manque le plus, je crois. Dans mon ancienne école, bien que directeur-adjoint, j’ai toujours eu l’occasion de continuer à enseigner à plusieurs classes. Mais à présent, comme notre établissement est énorme, je ne peux plus le faire. Je n’ai donc plus ce contact direct avec les élèves que j’appréciais beaucoup : en général, aujourd’hui, quand je rencontre des élèves, c’est assez souvent quand il y a des problèmes à régler ou des élèves qui ont fait des bêtises.

 

Avez-vous des passe-temps personnels ?

J’aime bien lire, regarder des films, j’ai d’ailleurs toute une collection d’anciens films, et aussi ce que j’aime bien à Bruxelles, c’est sortir, voir des expositions et aller écouter des concerts.

 

Interview réalisée par Anne-Cécile D. et Léa F. (S2FRc), et Noémie S. (S2FRb).

Une pensée sur “EEB1 : Rencontre avec M. Roesen, directeur-adjoint du secondaire

  • 24 octobre 2017 à 9 h 14 min
    Permalink

    I really enjoyed reading this, could you do a sequel please?

    Répondre

Répondre à Eva Smith Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *