Les animaux aussi ont leur journée mondiale

Saviez-vous que, pour attirer l’attention du grand public sur des sujets et des problèmes d’ordres internationaux, on choisit différents jours de l’année, qui seront dédiés à ces thèmes particuliers dans le monde entier ? Des exemples concrets sont ainsi la Journée mondiale de l’eau, le Jour de la Terre, ou la Journée météorologique mondiale.

Journée mondiale des animaux

Le 4 octobre est la journée mondiale des animaux, célébrée afin d’encourager tout le monde à agir et à prendre part dans la lutte menée par les défenseurs des animaux, qui espèrent créer un meilleur futur pour toutes les espèces animales. La résolution a été votée par les organisations de protection des animaux, en 1931, à Florence, au cours d’un congrès.

Comment ça a commencé ?

C’est Heinrich Zimmermann, écrivain et éditeur allemand, qui a organisé la première journée des animaux le 24 mars 1925 à Berlin. Quatre ans plus tard, en 1929, les animaux ont été, pour la première fois, célébrés le 4 octobre. Ce jour est en fait le jour de commémoration de François d’Assise, fondateur de l’Ordre des Saints mineurs, et le saint patron des animaux. Selon les légendes, il parlait la langue des animaux, et avait même prononcé des sermons pour  eux, et il était, paraît-il, capable d’apprivoiser un loup.

Mouvements et événements organisés

Aujourd’hui, de nombreux pays du monde participent à ce mouvement, il existe même un site (https://www.worldanimalday.org.uk) qui annonce entre autres les différents types d’événements organisés pour cette cause : sensibilisations diverses, ayant pour objectif de rendre de plus en plus de gens conscients de la situation, services de bénédiction d’animaux, journées portes ouvertes des refuges pour favoriser l’adoption d’animaux de compagnie, événements dans les écoles, prévention de la rage et vaccinations, protestations pacifiques, etc. Un des ambassadeurs, Khageshwaar Sharma, du Népal, déclare : « Les événements de la Journée mondiale des animaux encouragent les gens à travailler ensemble pour sensibiliser les communautés, les sensibiliser aux besoins des animaux parmi lesquels ils vivent et à la manière dont ils peuvent améliorer leur vie. Créer une vision qui respecte tous les animaux est un processus lent et la Journée mondiale des animaux sert de marqueur annuel pour mesurer les progrès. »

Animaux menacés dans le cinéma

Le mauvais traitement des animaux apparaisse aussi dans le cinéma. Prenons par exemple des films d’animation, comme Les 101 Dalmatiens de 1961, cinquante ans après Rio, ou Sauvez Willy (prise de vue réelle) de 1993. Ces trois œuvres montrent des abus à l’égard des animaux. D’ailleurs, le perroquet Ara de Spix que l’on voit dans Rio est aujourd’hui considéré comme éteint à l’état sauvage. Actuellement, le nombre des espèces animales en voie d’extinction s’élève à 2 700, 12 500 sont menacées et 744 espèces animales ont disparu (voire la carte ci-dessous).

L’importance de l’engagement

De nos jours, la question de l’action devient de plus en plus pressante, pas seulement dans le domaine de protection des animaux, mais dans nombreux autres sujets qui le touchent, comme le réchauffement climatique. C’est donc très important de prendre conscience des dangers existant dans le monde, et d’essayer de faire quelque chose qui pourra entraîner un changement. L’engagement est justement le sujet principal de l’essai de Stéphane Hessel, sorti en 2012, qui se nomme Indignez-vous. Dans cette œuvre, l’ancien résistant propose son avis sur la société contemporaine, en nous invitant à chercher des causes qu’on pourrait volontiers défendre. Il dénonce les dangers de l’inaction, et conseille à tout le monde de faire un effort, avant qu’il ne soit trop tard.

Lilla Keresztesy S6HU / EEB1 Uccle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *