Végan or not végan ?

A quoi pensez-vous quand vous entendez le mot « végan » ?  La plupart des gens penseraient probablement aux  » gens qui ne mangent pas de produits animaux ». C’est vrai, mais imprécis. Un végan est une personne qui ne mange pas ou n’utilise pas de produits d’origine animale. Cette catégorie comprend de la nourriture (de la viande, des fruits de mer, du miel, des produits laitiers, la gélatine et des œufs), des vêtements et des chaussures (tout en fourrure, cuir, laine, plumes et soie) et tout autre produit fabriqué par ou utilisant les ingrédients d’animaux, comme par exemple la cire d’abeille.

Maintenant, vous direz : n’est-ce pas malsain d’éliminer autant d’éléments essentiels de votre alimentation ?  Au contraire : si c’est fait correctement, il est extrêmement sain d’être végan. Par exemple, les végans mangent beaucoup d’aliments courants comme la salade verte, les spaghettis, des sandwichs au beurre d’arachide, des frites et de la salsa. Des aliments comme un burrito végétarien sans fromage ou crème aigre est végan, un curry thaïlandais végétarien à base de lait de coco est végan, des pâtes avec sauce tomate sans viande et sans lait est végan et la plupart des pains sont végan. Les végans peuvent manger des protéines dans les lentilles, les haricots noirs, les hamburgers végétariens, le tofu, les noix, le beurre de cacahuète et le lait de soja. De plus, des études faites à l’Université de Loma Linda ont montré que les végans ont des taux plus faibles d’obésité, de diabète et d’hypertension, ainsi qu’un plus faible risque de cancer.

Ces changements alimentaires peuvent donc entrainer des modifications dans la manière dont nous traitons les animaux, ainsi que pour notre santé et notre environnement.

La raison la plus connue pour laquelle on est végan est évidemment de le faire pour les animaux : environ 60 milliard animaux sont tués et très souvent aussi maltraités par an pour la production de la nourriture, des vêtements, et beaucoup d’autres produits qu’on utilise chaque jour. « Mais ce sont juste des animaux » est l’argument de la plupart des gens. Mais saviez-vous que des études faites à l’Université d’Emory ont prouvé que les cochons sont plus intelligents que les chiens ? Et pourtant manger des chiens est considéré comme inacceptable.

On pourrait alors être simplement végétariens ? En effet, quand on boit du lait et qu’on mange des œufs, on se contente de consommer des produits créés naturellement et sans violence par les animaux.  Cela est fait naturellement et sans nuire à l’animal du tout. Mais malheureusement, ce n’est presque jamais le cas. Les animaux sont élevés et enfermés dans des espaces restreints où ils sont si nombreux qu’ils ne peuvent même pas se retourner. Ils sont suralimentés, et souvent gavés d’hormones et d’antidépresseurs pour les aider à grandir et à améliorer le produit final, qui, au moment de la consommation, contiendra alors des traces de ces médicaments. Leurs becs, leurs griffes et leurs queues sont violemment enlevés pour empêcher les animaux de se battre. Les veaux sont immédiatement prélevés sur leur mère afin de ne pas « gaspiller » du lait. Au lieu de pondre des œufs une fois par jour, en allumant et en éteignant les lumières, les poules sont trompés en pensant que les jours sont plus courts et finissent par pondre des œufs toutes les quelques heures. Et ce sont juste les principaux éléments dont nous avons connaissance. Qui sait combien d’autres choses cruelles ces entreprises font à des animaux innocents que nous avons encore à découvrir ? 

Manger de la viande n’affecte pas seulement les animaux, mais aussi les gens. Il faut des tonnes de cultures et d’eau pour nourrir des animaux d’élevage. En fait, il faut jusqu’à 13 kilos de grains pour produire seulement 1 kilo de chair animale ! Ne pourrait-on pas utiliser cette nourriture autrement pour éviter autant de gaspillage quand on sait que tant de populations souffrent de sous-nutrition ? Vous comprenez donc qu’être végan pourrait d’une certaine manière aussi aider à nourrir les affamés.

Consommer de la viande est en fait l’une des pires choses que vous puissiez faire pour la Terre. C’est un gaspillage et cela provoque également d’énormes quantités de pollution, et l’industrie de la viande est l’une des plus grandes causes du changement climatique. Adopter un régime végan est en réalité plus efficace dans la lutte contre le changement climatique que de passer à une voiture « plus verte ». Les vaches polluent aussi avec du méthane.

Évidemment, tout le monde ne peut pas devenir végan, car on ne trouve pas partout d’aliments végans, et aussi car ces produits sont souvent plus chers. Mais on devrait tous pouvoir faire des choses simples comme acheter plutôt de la fausse fourrure, essayer le lait d’amande ou de noix de coco, et utiliser des produits de beauté naturels. Chaque petite action peut conduire à un grand changement.

Alors maintenant, à quoi pensez-vous quand vous entendez le mot « végan »?

 

Amelie S. et Jasmine C. S5ENa / EEB1 Uccle

 

cover picture by Mali Maeder

Images by Emmy Smith and pixabay

 

Une pensée sur “Végan or not végan ?

  • 25 mars 2018 à 20 h 23 min
    Permalink

    I have a friend that keeps saying she’s vegan when in reality she’s vegetarian. Guess I’ll have to show this article to her :/

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *