La NASA : décollage et abordage vers l’ISS !

C’est le samedi 30 mai 2020, à 21h22 dans le fuseau horaire de Greenwich, en ces temps pandémiques, que la capsule Crew Dragon Falcon 9 a décollé du sol Floridien, en destination de la Station Spatiale Internationale (l’ISS) !

Crew Dragon

Le véhicule a été développé par la société SpaceX, spécialisée dans les domaines de l’astronautique et du vol spatial pour le compte de la NASA (National Aeronautics and Space Administration). La capsule renfermait Bob Behnken et Doug Hurley, deux astronautes diplômés dans les domaines mécaniques et physiques, seront donc environ les centièmes astronomes et scientifiques envoyés dans l’ISS jusqu’à présent.

Cette manœuvre opérée par la NASA visait à approvisionner la Station en vivres, tout en amenant les deux hommes à bord… d’une pierre deux coups ! Tout d’abord prévue pour le mercredi 27 mai, elle a été repoussée vers le 30, pour plus de précautions.

Après environ 12 minutes de vol, le premier étage de la capsule a été relâché. Les calculs avaient prédit l’atterrissage de la carcasse vide de son carburant, et elle a été positivement récupérée sur une plateforme marine prévue pour l’occasion, certainement pour être réutilisée à d’autres expériences de la sorte.

L’ISS

La Station Spatiale Internationale est le symbole même de la coopération avec laquelle les Américains, Russes, Européens, Canadiens et Japonais vont explorer et découvrir les mystères de l’espace. Sectionnée en plusieurs ailes, elle a pour but d’assouvir la soif de connaissances de plusieurs domaines de la science de ces différents Etats : la physiologie, biologie, cosmologie, astronomie… Cette association, premièrement projetée en 1983, n’a réellement vu le jour qu’en 1993, en raison du coût toujours croissant de sa réalisation. Cinq ans après, en 1998, débute l’assemblage en orbite du repère international. Cette opération plus que délicate et compliquée s’achève finalement en 2011.                                              

Située à une altitude comprise entre 330 et 420 kilomètres de la Terre, elle est en orbite constante autour de la planète, et maintient une vitesse constante de 28 000 kilomètres par heure, accomplissant ainsi plusieurs tours complets par jour. Cette vitesse à l’apparence ahurissante n’est, pour les habitants temporaires de la base spatiale, pas le moins du monde dérangeante : un tel élan et une telle hauteur ne les font que flotter.

Grâce à ses immenses panneaux photovoltaïques, d’une superficie totale de 2 500 m2, elle use de l’énergie du Soleil. Étant de beaucoup plus proche de l’astre journalier, c’est une source quasi inépuisable tant que son orbite autour de la terre n’est pas déviée.

Arrivée à bon port

C’est à l’heure française de 16h16, le dimanche 31 mai 2020, juste à 350 kilomètres au-dessus du Nord de la Chine et de la Mongolie, que Dragon Crew est finalement arrivé à destination. La durée prédite de l’ascension s’élevant à 19 heures, imaginez la surprise lorsque le trajet s’est avéré durer 18 heures 58 minutes et 42 secondes !

Cette marquante réussite restera dans l’histoire comme le premier ravitaillement lancé par l’Amérique ayant brillamment porté ses fruits.

Marie Vasiliu-Bolnavu / S3FR / EEB1 Uccle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *