Donner la vie sous forme végétale

Les écologistes affirment souvent (et à juste titre) qu’il faut planter des arbres afin d’aider à purifier la planète et son air. Ce qu’ils disent moins, c’est à quel point il est sensationnel et gratifiant de faire germer ses propres plantes depuis la graine. Outre l’aspect scientifique et observationnel de la chose, il est extrêmement enrichissant de faire pousser ses plantes soi-même, que ce soit d’un point de vue émotionnel, pédagogique, et bien sûr celui de la patience.

En l’été de 2021, l’idée m’est venue de faire pousser un citronnier depuis la graine d’un fruit que j’avais trouvé particulièrement bon et juteux ; j’avais envie de préserver ce goût et cette sensation, de mettre à l’honneur cette plante m’ayant nourrie. Il m’a semblé naturel de faire germer ses graines. Depuis, mon appui de fenêtre s’est vu petit à petit habité de petits pots, certains plus improvisés que d’autres, accueillant des pousses de châtaigner, de litchis et bien sûr de citronnier.

Méthodes et conseils

Evolution du châtaignier.

La technique la plus recommandable pour permettre la germination des pépins ou noyaux de fruits est de les placer dans une boîte transparente que l’on peut hermétiquement fermer (ou même un sachet plastique refermable), poser les graines sur un bout de papier essuie-tout humide. Puis les recouvrir d’un autre morceau sec et les mettre au chaud en enroulant ensuite le récipient dans une couverture ou un vêtement particulièrement moelleux et chaleureux, ce qui leur permettra de se développer calmement.

Les graines auront besoin de cette humidité et de cette chaleur pour y puiser assez d’énergie et propulser leurs racines. Les isoler dans un placard obscur, une fois enrobées dans leur couverture, est une étape importante pour les futures pousses ; le soleil ne leur est pas encore vital à ce stade-là, puisque seules les racines poussent au début, pour la plupart des plantes. Il est cependant nécessaire de surveiller l’avancée de la germination, et de vérifier au moins une fois par semaine que tout se passe bien ; que les serviettes soient encore humides (sinon, les asperger de quelques gouttes d’eau ne serait pas superflu !), que les graines ne soient pas trop assaillies par la moisissure ou d’autres champignons (auquel cas, il est conseillé d’essuyer les graines affectées ; mais attention, pas avec le même morceau de papier car cela pourrait entraîner la propagation du fongus au lieu de sa suppression !).

Litchis mis à germer.

Au bout de quelques semaines seulement, il est possible d’apercevoir les progrès que font les plantes. En général, deux à quatre suffisent amplement pour que les racines percent ; il faut alors les empoter dans un terreau adapté à la plante, les arroser en fonction de leurs besoins, sans négliger leur besoin en lumière et température.

Dépense émotionnelle

Petit citronnier.

Cela faisait longtemps que je ne m’étais plus autant investie dans une activité, sans autre motivation que le désir de voir mon travail porter ses fruits. Planter et s’occuper de ses propres végétaux, plus que les acheter ou les recevoir, réveille un désir presque parental. Voir de petits êtres germer, grandir, bourgeonner, verdir et fleurir, et ce de ses propres mains, est réellement réconfortant et revigorant à la fois. J’ai même parfois l’impression de plus assurer mon avenir en plantant des plantes qu’en allant à l’école, et nourris l’espoir de les voir grandir et porter leurs fruits quand elles et moi seront grandes. Et c’est en m’adonnant à cette expérience, que je ressens comme elle m’ouvre les portes de la patience et de la parenté.

C’est la raison pour laquelle j’aimerais encourager le plus de gens possible à planter leurs plantes, sans pour autant oublier que celles-ci sont des êtres vivants cruciaux dans tous les écosystèmes et qu’elles ont besoin de nous comme nous avons besoin d’elles.

Marie Vasiliu-Bolnavu (S5FRA) / EEB1 Uccle

5 pensées sur “Donner la vie sous forme végétale

  • 17 février 2022 à 11 h 58 min
    Permalink

    ok cest bon je pars de ce pas planter des plantes, tu m’as convaincueT-T

    Répondre
    • 17 février 2022 à 12 h 11 min
      Permalink

      merciii!!! trop heureuse d’avoir pu te convaincre! T-T

      Répondre
  • 17 février 2022 à 12 h 16 min
    Permalink

    Tu nous à partagé ton amour presque maternel pour tes petites plantes, ça me donne trop envie d’en faire pousser!

    Répondre
    • 17 février 2022 à 20 h 22 min
      Permalink

      c’est trop mignon. j’en suis touchée, MERCI!!<3

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *